Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 octobre 2014

Tu m'attires

 

prières

 Seigneur,


fais-moi connaître
ce que tu attends de moi,
au milieu des troubles de ce monde
et au milieu de mes troubles.

 
Tu m'as façonné
à travers les méandres de ma vie.
Telle une rivière,
ma vie a creusé son lit
sur la terre des humains.

Suis-je arrivé au fleuve
pour m'y mêler,
pour m'y fondre ?
 
Tu es le Fleuve,
je suis la rivière.

Tu m'attires
et je me glisse en toi
un peu plus
chaque jour.
 
 
 
 
Pour toujours !
 
 
Merci !
_________

 
Jules Beaulac

20:07 Publié dans Jules BEAULAC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières | |  Facebook

samedi, 07 décembre 2013

Fait-il Noël ?

Fait-il Noël dans le coeur du monde ?
Fait-il Noël dans le coeur
des malades,  des vieillards,
des orphelins,  des veuves ?

Fait-il Noël dans le coeur des chomeurs,
des déshérités, des abandonnés, des prisonniers ?

Fait-il Noël dans le coeur des torturés, des exilés,
des réfugiés, des handicapés, des mal-aimés ?

Noël...

c'est un sourire à la personne souffrante,
c'est une main tendue à celle qui tombe,
c'est une bourse ouverte à celle qui crève...

Noël...

c'est quand tu partages ton toit avec le sans-logis,
c'est quand tu offres ta table à l'affamé,
c'est quand tu donnes ton manteau au pauvre...

Noël...

c'est une larme essuyée aux yeux d'un enfant,
c'est ta main dans la main de l'aveugle égaré,
c'est ton baiser à la vieille du foyer...

Il fait Noël dans le coeur des gens
chaque fois que la contrainte se transforme en liberté,
que le pouvoir se fait service,
que l'arrogance devient humilité...

chaque fois

que la tendresse accompagne l'amour,
que la douceur colore le dévouement,
que l'amabilité tient la main du service...

chaque fois

que la paix remplace la guerre,
que la gratuité détrône la rentabilité,
que la joie l'emporte sur la tristesse...

Tu fais Noël

si tu ouvres tes yeux pour contempler,
tes mains pour donner,
ton coeur pour aimer...

si tu partages ton pain avec plus pauvre que toi,
ton temps avec plus occupé que toi,
ton sourire avec plus triste que toi...

si tu peux donner ton pardon,
semer la joie,   soulager une misère...

Je rêve d'un Noël tout blanc !

d'un Noël tout joyeux !

d'un Noël tout partagé !

Jules Beaulac

15:46 Publié dans Jules BEAULAC, Noêl | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël, priéres | |  Facebook

jeudi, 26 septembre 2013

Pour une foi plus grande que les doutes

 

Je t'aime, Seigneur Tu es ma force .
Psaume 18,2

 prières

 

Seigneur,
je ne te le dis pas assez souvent,
mais je t'aime.

Je t'aime parce que je sais que tu m'aimes.
 Et cela me comble de joie.

Je t'aime aussi parce que tu ne me laisses jamais tomber,
même quand moi, je te laisse tomber.

Tu es un ami fidèle qui ferme les yeux sur mes bêtises
 mais jamais son coeur.

Je t'aime encore parce que tu m'as choisi,
avec mes qualités et mes limites,
pour travailler à ton projet d'amour.

Tu m'as fait confiance
jusqu'à vouloir avoir besoin de moi.

Je t'aime enfin parce que tu veux bien
que je vive avec toi pour toujours.

Oui, vraiment, ton amour va bien plus loin
que tout ce que j'aurais pu imaginer ou désirer.

Tu seras toujours mon meilleur. Amen.

Jules BEAULAC,
 Priez comme vous voulez, mais priez !

 Éd. Paulines 1984

05:08 Publié dans Jules BEAULAC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières | |  Facebook

jeudi, 19 septembre 2013

Je danse pour toi, Seigneur!

 

SEIGNEUR, JE DANSERAI POUR TOI

 

prières,méditations

  

Seigneur,
tends-moi la main
et je danserai pour toi.

Dans ton amour pour nous,
tu as fait bien des pas.

 Tu as parcouru les routes poussiéreuses de Galilée
pour annoncer la Bonne Nouvelle.
Tu n'as pas reculé sur le chemin qui te menait
au Mont des Oliviers.


Et dans la beauté de ta résurrection, tu t'es révélé à tes disciples.
Tu en as même rencontré quelques-uns tout discrètement,
sur la route d'Emmaüs.

À chacun, à chacune.
tu as dit ta présence chaleureuse et ta fidélité.
Avant moi, tu as marché sur le chemin
où tu m'appelles aujourd'hui.

Dans mes ténèbres,
tu seras la lumière de mes pas.

Dans ma faiblesse,
tu seras la force de mon coeur.

Je sais que dans l'élan de ton esprit
je danserai ma mort
et que je sauterai jusqu'à toi.

_______


Jacques Dubuc

Prêtre québécois et danseur professionnel, décédé du cancer.
Extrait des Annales d'Issoudun,
 juillet-août 2000.
http://www.soeurs-mic.qc.ca/neuf/prier/danse.htm

 
 
 

06:15 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières, méditations | |  Facebook

mardi, 17 septembre 2013

Des gens de tous les jours, lumières dans la nuit

foi,prières

 

Il y a des gens, comme ça, qui respirent le calme,
le calme et la tranquillité.
Il y a des gens qui sont comme des lumières dans la nuit,
Comme des braseros au plus fort de l'hiver.
Des gens qui, lorsqu'ils vous regardent, tout s'apaise.

Quand ils parlent, tout en nous se fait attente, écoute !
Quand ils vous tendent la main,
on a envie d'être veilleur...
Oh ! Ce ne sont ni des héros, ni des gens célèbres.
Ce sont des gens de tous les jours,
des petites gens comme on dit,
Mais des géants du cœur.

Ces gens-là ne font ni grandes phrases,
ni grands discours.
Ils sont là, un point c'est tout, et ça suffit!
Ne les cherchez pas au bout du monde.
Ils sont à portée de portes ou de portillons.
C'est peut-être votre boulangère ou votre épicier,
Votre voisin ou votre marchand de journaux.
Qu'importe: ce sont des gens comme vous et moi,
Des petites gens, des gens de tous les jours.

Pourtant, parfois, ce sont nos maîtres,
sans que nous le sachions,
ni qu'ils le sachent eux-mêmes.
Merci, petites gens de tous les jours,
Vous êtes les témoins de la grandeur de Dieu.

Robert Riber
dans 1000 textes “fenêtres ouvertes”

 

20:08 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prières | |  Facebook

dimanche, 17 février 2013

Me voici, pour aller chanter dans la chorale de la vie

prières

 

 

Seigneur,

Me voici, pour aller chanter dans la chorale de la vie

Me voici avec ma partition, mon diapason,
mes clés et toutes les notes :

Avec le Do qui commence la gamme
car moi aussi je démarre une année, une équipe…


Avec le Ré, cette note qui est collée à la portée
 et qui me dit que c’est toujours un autre qui nous relie,
 que c’est un même Esprit qui nous unit…


Avec le Mi qui n’a rien de particulier,
 il est sans doute cette humilité qui doit m’aider
à donner la place aux autres et surtout aux jeunes…


Avec le Fa, la note du milieu
qui me dit de savoir toujours garder le juste équilibre
au cœur de nos débats…


Avec le Sol qui donne son nom à la clé,
 il m’apprend à savoir donner des noms à ce que je vis…


Avec le La qui donne le ton
 pour que nos partages deviennent harmonies…


Avec le Si la dernière note,
qui me rappelle que je dois toujours faire attention
à ceux qui sont les derniers, aux plus petits…


Et enfin le Do de l’octave, sa présence me dit
qu’une partition ce n’est pas que 7 notes
 mais que je peux toujours en rajouter ;

Cette huitième note s'ouvre à l'infini
des notes et elle me dit :

" Ouvre-toi à l'infini de Dieu,
à l'infini de la Vie ! "

Me voici donc, Seigneur, avec ma gamme ,
prêt à vivre et à aimer !

 

Père Bertrand Collignon 

09:28 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières | |  Facebook

mercredi, 02 mai 2012

Tu es là ...

 

Jésus, je sais que, où que je sois,
ton ombre me couvre ;
tu es là.

Je peux voir ta lumière.

Tu m'as choisi et tu tiens à moi, Seigneur.

Tu m'as choisi pour recevoir ton esprit.
Comme je te suis reconnaissant !

 Je regarde le crucifix, Seigneur,
et je vois ton sang que tu as volontairement versé pour moi,
la couronne d'épines que tu as portée pour moi,
et la croix dont tu t'es chargé pour moi.

Je suis indigne, Seigneur !

Tu me laves, tu remplis mon âme d'eau vive
et tu es l'abri où je peux me cacher.

Aide-moi, Seigneur,
à rejeter mes craintes et mes doutes,
à m'offrir à toi et à comprendre ta grandeur.

Merci, Jésus.

 

03:19 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prières | |  Facebook

vendredi, 20 août 2010

Laisse-toi combler par Dieu

Laisse-toi combler par Dieu 
 
 

554849637.jpg

La sagesse consiste pour toi
à jouer le rôle d’un bassin
et non pas d’un canal.

Un canal rend presqu’immédiatement
ce qu’il recoit.

Un bassin, au contraire,
attend d’être rempli
pour communiquer sans dommages
ce dont il surabonde…

Laisse-toi combler par Dieu
avant de pouvoir partager
avec les autres.

Saint BERNARD
 
 
-----------------------
 
photo diffusée avec autorisation
 
http://terreenrecreation.hautetfort.com/terre-engobee/

07:15 Publié dans St Bernard de Clairvaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prières | |  Facebook

jeudi, 27 mai 2010

Pour les fleurs qui offrent leur sourire

prières

 

Pour les fleurs qui offrent leur sourire
Pour le blé qui pousse sans rien dire
Et pour les fruits qui bientôt vont mûrir.

MERCI  !

Pour la source qui te donne à boire
Pour la brise qui rafraîchit le soir
Pour les étoiles qui brillent dans le noir.

MERCI  !

Pour les moucherolles qui font des ronds dans l'eau
Pour les hirondelles qui patrouillent là-haut
Pour les écureuils qui ne courent jamais trop.

MERCI  !

Pour les bateaux de papier qui flottent sur l'étang
Pour les cerfs-volants qui se balancent au vent
Pour les trains de bois qui glissent sur les bancs.

MERCI  !

Pour les pique-niques à la campagne
Pour les randonnées à la montagne
Pour les noces même sans champagne.

MERCI  !

À Toi, le Maître de la nature
À Toi, Beauté toute pure
À toi, l'Amour sans souillure
Puissance, honneur et gloire à jamais !

_____________

Jules Beaulac

 

07:00 Publié dans Jules BEAULAC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières | |  Facebook

mercredi, 26 mai 2010

Amour

L'amour,
c'est mon âme qui s'ouvre sur un désir
de te serrer contre moi...I

 
23 mai 2010.R2DUIT.jpg

Tu regardes le monde avec des yeux gourmands
tu as envie de croquer dans l'infini
Mais l'infini des hommes est trop limité.

Alors tu craques parce que
la coquille te semble trop étroite.

 
Tu rêves d'un monde différent où l'on parlerait vrai,
non pas avec des points et des poings.
Mais avec des regards droits et des rires francs.
Tu rêves d'une école où l'image de l'Amour
pourrait se voir entre les sourcils de chacun.
Une école de la vie avec l'Amour comme prof
et le Bonheur comme diplôme.

Connais-tu l'école de l'Amour ?

Les cahiers sont blancs afin d'écrire
le nom des autres avec le verbe aimer
Le tableau attend la craie
qui dessine le monton de ton enfance
La fenêtre est ouverte et permet au rossignol
et à la colombe d'aller et venir
Et partout, cette odeur de pardon
qui sent si bon la lavande du Bonheur
Tu n'as pas besoin de savoir faire
des dissertations pour pouvoir dire :

"Je t'aime"

Tu n'as pas besoin d'être savant
pour aimer simplement.

Aimer, c'est donner un regard, une tendresse
Aimer, c'est oser
Le miracle, c'est d'oser regarder et écouter.
 
Regarde celui qui écrit sur le sable
sachant que tout passe sauf le passant et son passeur.

Fais de ta vie un rêve d'Amour
Ecoute la chanson de l'eau vive
qui coule dans ton entre-moi
Respire la rose de tes espérances
et le muguet de tes espoirs
Goûte les cerises écarlates du désir d'aimer
Laisse le vent de l'Amour s'engouffrer dans ta vie
Donne l'Amour avant d'en prendre

Et quand tu crois que la vie n'est soumise
qu'à la pluie au vent et au froid
il y a toujours quelque chose pour te rappeler
que derrière les nuages, le soleil brille
toujours.
L'important, c'est ton regard
celui que tu portes sur ce que tu es
Sur celui que tu voudrais être
Sois vrai dans un monde faux
Sois le drapeau blanc de la non-violence
Fais pousser le lotus de la paix.

L'Amour est le bémol qui fait dire que l'autre existe
Il est le dièse qui hausse le ton,
la mesure et la pause
Libre à toi de jouer en ré, en fa sur sol sans si !
Mais l'Amour restera toujours le maestro

06:45 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prières, méditations | |  Facebook

lundi, 17 mai 2010

une simple pierre

 Toute la mer monte
pour une seule pierre qu’on y jette.

Pascal

20080106742réduite.jpg

Tu te dis peut-être :
« Je ne suis rien, je ne vaux rien,
je ne fais rien ou si peu,
que ça ne vaut pas la peine
qu’on en parle. »

Et pourtant,
la moindre chose
qui rend le monde meilleur,
la moindre parole
qui donne de l’espoir à quelqu’un,
est une pierre qui fait monter la mer.

Souviens-t-en
aux jours de déprime.


Et continue
de jeter des pierres
dans la mer du monde.

Jules Beaulac

 

09:12 Publié dans Jules BEAULAC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières | |  Facebook