Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 octobre 2013

Lisieux vu du ciel


L'offrande de Thérèse (Je veux t'aimer, te faire aimer) - Thérèse de Lisieux.

Apprenez nous à aimer le Bon Dieu comme vous l'avez aimé ....

pps :Apprenez nous à aimer le Bon Dieu comme vous l'avez aimé

ce qui plait.JPG

Sainte Thérèse de Lisieux


Alors, dans l’excès de ma joie délirante, je me suis écriée :
Ô Jésus, mon Amour... ma vocation, enfin je l’ai trouvée,
ma vocation, c’est l’amour !...
!cid_5F26A960-29D8-44E9-A6D0-C1C43F342845.jpg
Oui, j’ai trouvé ma place dans l’Église
et cette place, ô mon Dieu, c’est vous qui me l’avez donnée...
dans le Cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’Amour...
ainsi, je serai tout... ainsi mon rêve sera réalisé !!!... 
Sainte thérèse de Lisieux
___________
montage : Nicole
image prise sur le web
   

09:30 Publié dans BONNE NOUVELLE, Saints, Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Oh ! Jésus, que ton petit oiseau est heureux d’être faible et petit

7125_143392512866_531192866_2530868_4192864_n.jpg
Thérèse nous enseigne une confiance d’enfant sans borne.
Elle se laisse fasciner par Dieu.
Finalement c’est LUI le Grand Aigle.
C’est LUI qui nous regarde à l’adoration.
Être fasciné par le regard de Dieu !
Ne pas s’évertuer à « impressionner Dieu »
par nos prouesses adoratrices !

Se laisser plutôt transformer doucement par Lui…

Quelques extraits de la  parabole de l’aigle et du petit oiseau  de la petite Thérèse et laissons-nous inspirer par elle.

«Moi je me considère comme un faible petit oiseau couvert seulement d’un léger duvet. S’envoler comme les aigles, n’est pas en son pouvoir.  Le petit oiseau ne va pas même s’affliger. Avec un audacieux abandon, il veut rester à fixer son Divin Soleil; rien ne saurait l’effrayer, ni le vent, ni la pluie et si de sombres nuages viennent à cacher l’Astre d’Amour, le petit oiseau ne change pas de place, il sait que par-delà les nuages son Soleil brille toujours.

Quel bonheur pour lui de rester là quand même, de fixer l’invisible lumière qui se dérobe à sa foi  ! Jésus, jusqu’à présent je comprends ton amour pour le petit oiseau, puisqu’il ne s’éloigne pas de toi…mais je le sais, et tu le sais aussi, souvent, l’imparfaite petite créature tout en restant à sa place se laisse un peu distraire de son unique occupation.

Le petit oiseau se laisse parfois distraire de son unique occupation. Elle prend une petite graine à droite et à gauche court après un petit ver... puis rencontrant une petite flaque d'eau elle mouille ses plumes à peine formées, elle voit une fleur qui lui plaît, alors son petit esprit s’occupe de cette fleur... enfin, ne pouvant planer comme les aigles, le pauvre petit oiseau s’occupe des bagatelles de la terre.Parfois il est vrai, le cœur du petit oiseau se trouve assailli par la tempête, il lui semble ne pas croire qu’il existe autre chose que des nuages qui l’enveloppent; c’est alors le moment de la joie parfaite pour le pauvre petit être faible. Quel bonheur pour lui de rester là quand même , de fixer l’invisible lumière qui se dérobe à sa foi!!! Jésus, jusqu’à présent je comprends ton amour pour le petit oiseau, puisqu’il ne s’éloigne pas de toi…

Oh ! Jésus, que ton petit oiseau est heureux d’être faible et petit, que deviendrait-il s’il était grand ?

S’il était grand, jamais il n’aurait l’audace de paraître en ta présence, de sommeiller devant toi.. oui, c’est là encore une faiblesse du petit oiseau lorsqu’il veut fixer le Divin Soleil et que les nuages l’empêchent de voir un seul rayon; malgré lui ses petits yeux se ferment, sa petite tête se cache sous la petite aile et le pauvre petit être s’endort, croyant toujours fixer son Astre Chéri. À son réveil, il ne se désole pas. Son petit cœur reste en paix, il recommence son office d’amour, il invoque les Anges et les Saints qui s’élèvent comme des Aigles vers le Foyer dévorant, objet de son envie et les Aigles prenant en pitié leur petit frère, le protègent, le défendent et mettent en fuite les vautours qui voudraient le dévorer.

Caché sous l'apparence d'une blanche hostie, Aigle éternel, tu veux me nourrir de ta divine substance, moi, pauvre petit être, qui rentrerais dans le néant si ton divin regard ne me donnait la vie à chaque instant… Ô Jésus ! laisse-moi dans l’excès de ma reconnaissance, laisse-moi te dire que ton amour va jusqu’à la folie… Comment veux-tu devant cette folie, que mon cœur ne s’élance pas vers toi ?

Jésus, je suis trop petite pour faire de grandes choses… et ma folie à moi, c’est d’espérer que ton Amour m’accepte comme victime… Ma folie consiste à supplier les Aigles mes frères de m’obtenir la faveur de voler vers le Soleil de l’Amour avec les propres ailes de l’Aigle divin…

Aussi longtemps que tu le voudras, ô mon Bien-Aimé, ton petit oiseau restera sans forces et sans ailes, toujours il demeurera les yeux fixés sur toi, il veut être fasciné par ton regard divin, il veut devenir la proie de ton Amour… Un jour, j’en ai l’espoir, Aigle Adoré, tu viendras chercher ton petit oiseau et remontant avec lui au Foyer de l’Amour, tu le plongeras pour l’éternité dans le brûlant Abîme de Cet Amour auquel il s’est offert en victime…

  

 

34155_132803530075470_130198763669280_235650_5120588_n.jpg

09:26 Publié dans Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prière | |  Facebook

lundi, 15 novembre 2010

On éprouve une si grande Paix...

stether.JPG

samedi, 13 novembre 2010

Plus que jamais, .....

stetherese.jpg

mardi, 02 novembre 2010

Ce qui plaît au bon Dieu....

stetherese.JPG

samedi, 30 octobre 2010

Jésus se plait à me montrer l'unique chemin....

Stetherese1.JPG

jeudi, 28 octobre 2010

Oh ! Non je ne suis pas toujours fidèle....

Stetherese.JPG

mercredi, 27 octobre 2010

Jésus ne demande pas....

Ste thérèse3.JPG

lundi, 25 octobre 2010

J'ai une si grande confiance

Ste thérèse2.JPG

samedi, 23 octobre 2010

C'est la confiance....

ste thérèse1.jpg

mercredi, 07 avril 2010

Oh que notre religion est belle...

ste thérèse.jpg
(photo prise à Belle île en mer)