Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 avril 2010

du fond de mon péché

28286_1514917118089_1389285469_1423654_4112058_n.jpg

Du fond de mon péché,
du fond de mon angoisse,
j’ai crié vers Toi.
Seigneur, Seigneur, entends-moi !
Je sais bien que Tu as mal en moi avec Ton cœur.
Si Tu fouinais dans nos vies,
qui oserait vivre debout ?

Mais avec Toi il y a le pardon.
Et moi, je t’aime.
Tout mon être crie vers Toi.
Je compte sur ta Parole.
Mon âme t’espère plus qu’un veilleur l’aurore.
C’est ainsi qu’Israël compte sur Dieu.
Puisque auprès du Seigneur est la tendresse,
et la surabondance du pardon,
Il comblera son peuple
d’un amour qui guérit et qui pardonne.

Père Stan Rougier

05:30 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

lundi, 01 mars 2010

Avance au large, et jetez les filets

20080106742réduite.jpg

« Avance au large, et jetez les filets ! »
J'entends ton appel, Seigneur.

Alors ! pourquoi cette peur,
ces doutes, cette timidité en moi
quand il faut parler de toi et dire ton Évangile ?
Je sais que tu es avec moi.

« Avance au large, et jetez les filets ! »
L'appel retentit en tout temps au sein de l'Église.


Alors ! pourquoi nos hésitations,
nos lenteurs à tracer de nouveaux chemins
pour que l'Amour soit connu ?


Nous savons que tu es avec nous.
Sois notre guide, Seigneur,
indique-nous le chemin.

« Avance au large, et jetez les filets  ! »
Nous sommes appelés à l'audace,
tu nous veux intrépides et joyeux.

 Alors !
pourquoi cette tristesse dans nos yeux,
ce silence sur nos lèvres,
quand le monde attend la Parole qui éclaire,
libère et fait vivre ?


Nous savons que tu es avec nous.

Fais-nous avancer au large, Seigneur,
fais de nous tes témoins.

 Père Jean-Yves Garneau

05:48 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 28 février 2010

aimez-vous

Aimez-vous.....

 segs11es.jpg


Aimez-moi.
Si vous m’aimez, laissez-moi m’échapper.
Si vous aimez vos proches, laissez-les s’écarter.
Si vous aimez vos petits, laissez-les s’envoler.
Si vous aimez vos défunts, laissez-les s’en aller.

Aimez-vous,
l’éloignement n’empêche pas la proximité,
l’absence ne supprime pas la présence,
l’écart n’interdit pas l’alliance,
la solitude ne rejette pas la solidarité.

Aimez-vous,
le silence n’interrompt pas la parole,
l’ombre n’éteint pas la lumière,
aimez-vous les uns les autres,
allégez-vous les uns les autres,
inventez-vous les uns les autres,
élevez-vous, grandissez-vous.

Aimez-vous et vous donnerez du fruit,
aimez-vous et vous goûterez la paix,
aimez-vous et vous mourrez la mort,
aimez-vous et vous vivrez la vie.

Aimez-vous et ma joie viendra vous caresser
et cette joie, je vous le dis,
personne ne pourra vous l’ôter.

Gabriel Ringlet
prêtre

05:37 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

dimanche, 24 janvier 2010

Nous sommes le troupeau que ta main conduit

Jésus est mon berger.jpg

Dieu de Jésus Christ notre Père,
Le repos du dimanche nous est offert chaque semaine
pour nous rappeler que nous sommes tes enfants
et que, requis par la vie quotidienne,
nous n’en restons pas moins accordé
à une dimension qui dépasse ce monde.

Béni sois‐tu pour cette grâce
que nous ne devrions jamais perdre de vue.
Aide‐nous à accomplir nos tâches ordinaires
sans en devenir esclave.
Aide nous à porter sérieusement
ce qui est nécessaire
sans oublier que même ce nécessaire n’est que passager.

Garde nos yeux fixés au delà de l’horizon,
non pas pour nous étourdir,
mais pour colorer d’éternité les plus humbles devoirs.
Afin de rester, en les accomplissant,
ouvriers avec toi,
et préparant avec toi,
par notre témoignage,
nos paroles et nos actes,
une terre renouvelée.

Et puisque tout notre être est un effet de ta grâce,
fais que notre existence se déroule sous ton regard.
Nous sommes le troupeau que ta main conduit,
Amen.

Pasteur Vincent Schmid

02:51 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mardi, 05 janvier 2010

C'est moi l'artiste, dit Dieu

554849637.jpg
 
 
C'est moi l'artiste
C'est moi l'artiste, dit Dieu
Tu es mon vase d'argile !
C'est moi qui t'ai modelé, façonné,
Une merveille au creux de ma main !
Tu n'es pas encore achevé,
Tu es en train de prendre
La "forme" de mon fils.
Voici que tu te désoles
Et que tu désespères
Parce que tu as pris quelques fêlures
Au contact des autres.
Tu t'es heurté, tu as été ébréché
Tu as même pu tomber par terre
Te briser et tomber en mille morceaux !
Fêlures, craquelures, lézardes,
Brisures, cassures, ratures...
N'oublie pas : c'est ta condition de vase.
Si je t'avais rangé dans un placard à vaisselle,
Tu ne connaîtrais pas ces heurts de la vie
Mais tu ne servirais à rien, ni à personne !
Tu serais un vase inutile !
Moi, dit Dieu,
J'aime les vieux vases,
Un peu usés, un peu ébréchés.
Ils ont toute une histoire !
Et toi, tu voudrais être lisse
Comme un nouveau-né ?
Je te connais, ô toi que j'ai façonné,
Pétri avec tant d'amour !
Je ne voudrais pas que tu te désoles de tes ratés !
Tu es fais de boue et de lumière !
Tu es fais pour servir !
A ne regarder que tes failles,
Tes faiblesses et tes chutes
Tu te centres encore trop sur toi-même
Et tu restes prisonnier de tes failles !
C'est moi l'Artiste
Et je m'y connais dans l'art de reprendre un vase.
Laisse-toi FAIRE !
Avec mes doigts d'artiste, j'arrive toujours
A rendre plus beau
Ce qui n'était que fêlure, brisure, cassure.
Je suis l'Esprit Créateur, ne l'oublie pas.
Je "crée" ! Je mets la "Vie" !
Je donne le "Souffle" Je suis l'Artiste !
C'est moi qui moule, qui pétris,
Qui donne la "forme" !
Toi, mon vase d'argile,
Viens te glisser
Au creux de mes mains paternelles et maternelles.
Laisse-toi pétrir entre mes doigts d'Artiste.
Abandonne-toi longuement
A mon travail de potier.
Expose-moi tes fêlures, tes brisures, tes cassures !
J'aime à faire du neuf !
J'aime à te regarder !
Voici que je te réchauffe, ô toi mon argile !
A force de te pétrir,
Je te communique ma chaleur, ma sueur,
Mon souffle, mon intimité, ma chaude tendresse.
C'est moi l'Artiste !
Viens et n'aie plus peur.
Chaque fois que tu retombes,
Je te dis : "Le pardon est là !
Viens et continuons ensemble !"
J'aime à te regarder, à voir les efforts que tu fais
Et tout le mal que tu te donnes.
J'en éprouve grande joie et tu réjouis mon cœur !
Je vois combien tu te transformes.
A l'abri de tes regards,
Je te modèle
A l'image de mon Fils bien-aimé !
Tout ce que je te demande
C'est de venir toujours et à nouveau
Après chaque chute
Entre mes mains
Pour me donner la joie de te remodeler.
Allons, n'aie pas peur :
C'est moi, l'Artiste…

 
1908896193.jpg
 
Entre mes mains qui te façonnent
avec douceur et force,
tu prends forme et élégance.
 
Valérie

09:54 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, spiritualité, prière | |  Facebook

vendredi, 27 novembre 2009

Seigneur d'éternité

Entre le passé, le présent et l’avenir,
nous sommes tiraillés :

comment harmoniser leurs appels ?
 
Dieu seul peut les rassembler sous son regard,
jusqu'au jour où il nous accueillera
dans un éternel présent.
Le temps nous est donné pour nous
préparer à cette rencontre ;
sans nous crisper sur le passé,
sans nous laisser absorber par le présent,
sans trop attendre ni trop craindre l'avenir.
 
 

Une prière pour le bon usage du temps,
extraite de la méditation proposée par Claude Bernard
dans Quatre saisons pour prier, éd. du Levain.

Seigneur d’éternité,
Tu choisis le temps pour nous rencontrer.
Donne-nous de venir à Toi sans mesurer notre temps,
Tu tiens dans ta main tous les instants de l’univers,
Dis-nous comment tenir dans nos mains
le sable de nos vies.

Apprends-nous à tenir le passé
sans nous bercer de souvenirs idéalisés,
à rester fidèles sans crispation,
à conserver les signes de tes passages
sans les momifier en reliques.

 Apprends-nous à tenir le présent
sans nous laisser absorber par lui,
à saisir les moments favorables
sans nous agripper à l’occasion perdue,
à discerner les signes de ta présence.

Apprends-nous à tenir l’avenir
sans redouter sa venue
ni l’enfermer dans le cortège des illusions.
Aide-nous à vouloir sans forcer le destin,
à nous disposer à l’appel de l’Esprit
sans nous brûler dans les attentes stériles.
Dissipe les nuages de l’inquiétude
qui tuent le soleil de la surprise.

Dieu du passé, du présent, de l’avenir,
aide-nous chaque jour à Te découvrir

 

04:00 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prière | |  Facebook

jeudi, 18 juin 2009

Dieu, mon chemin


 
 
 
Dieu mon chemin, ma part de pain !
Apprends-moi la bonté du silence,
l'espace nu du dedans
Où s'accueille doucement ta présence!

Dieu mon chemin, ma part de pain !
Que s'apaise la houle du jour,
Que passe le murmure des mots vers l'indicible lieu
D'où ta parole retourne ma terre !

Dieu mon chemin, ma part de pain !
Ouvre mes mains, creuse ma faim,
Et si je te rejoins, que ce soit en pèlerin !

Dieu mon chemin, ma part de pain....
Et mon demain !
 
________________
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pasteur Francine Carrillo

04:48 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prière | |  Facebook

mercredi, 27 mai 2009

Remplis ma bouche, ô Marie

Remplis ma bouche, ô Marie,
de la grâce de ta douceur.
Éclaire mon intelligence,
toi qui as été comblée de la faveur de Dieu.

 

Alors ma langue et mes lèvres
chanteront allègrement tes louanges
et plus particulièrement
la salutation angélique,
annonciatrice du salut du monde,
remède et protection de tous les hommes.

 

Daigne donc accepter que moi,
ton petit serviteur,
je te loue et te dise
et redise doucement :


“Réjouis-toi, Marie, comblée de grâces.”

____________

 

Saint Ephrem (v.306-373)

  

05:25 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prière, spiritualité, méditation, marie | |  Facebook

jeudi, 05 février 2009

Nous sommes un avec Toi

Nous sommes un avec Toi
 

74059_161809107187354_1000007479.jpg

 
Dieu,
nous sommes un avec Toi.
Tu nous as faits un avec Toi.
Tu nous as enseigné que,
si nous sommes accueillants
les uns aux autres, tu demeures en nous.
 
Aide-nous à garder cette ouverture
et à nous battre pour elle de toutes nos forces.
En nous acceptant les uns les autres
complètement, totalement,
le coeur grand ouvert,
c'est toi que nous acceptons,
c'est toi que nous aimons de tout notre être.
 
Car notre être est au coeur de ton être
et notre esprit s'enracine dans ton esprit.
 
Emplis-nous d'amour
et fais que l'amour nous lie les uns les autres
tandis que nous parcourons nos chemins divers.
_______________
 
Thomas Merton,
moine cistercien britannique (1915-1968)

05:53 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook