Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 avril 2014

Voici que ton Roi vient à toi...

     «Voici que ton Roi vient à toi...».
 

!cid_19597476-4C5A-420F-96C9-6FB0AC4A0781.jpg

 
    «Voici que ton Roi vient à toi...».
 
 Jésus vient aujourd'hui à nous comme notre roi.
 
Il est plus que le Maître instruisant ses disciples.
 
Il réclame de nous que nous acceptions en toutes choses sa volonté
et que nous renoncions à nos désirs propres.
 
Il vient à nous pour prendre solennellement possession de notre âme,
pour être intronisé dans notre coeur.
 

    «A toi...».

C'est non seulement vers l'humanité en général aue Jésus vient.

Il vient vers chacun de nous en particulier.

 

«Ton Roi...».

Jésus veut être mon roi.

Il est le roi de chacun de nous dans un sens unique,

entièrement personnel et exceptionnel.

Il demande une adhésion, une obéissance intérieures et intimes.

       La foule criait :

«Hosanna,
Béni soit celui qui vient
au nom du Seigneur».

 

Si je suis capable de prononcer cette phrase en toute sincérité

et en toute soumission,

si elle exprime un élan de tout mon être vers le Roi que désormais j'accepte,

je me suis, à cette seconde même,

détourné de mes péchés et j'ai reçu en moi Jésus Christ.

Qu'il soit donc bienvenu et béni,
celui qui vient à moi .

 Texte extrait du livre "L'an de grâce du Seigneur" du Père Lev Gillet
("Un moine de l'Eglise d'orient") aux éditions du Cerf

 
______________________________________
 
Montage nicole
icône prise sur le web

10:23 Publié dans BONNE NOUVELLE, Carême, Pâques | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

A TOI QUI ES VENU CHERCHER UN RAMEAU

525891_378201572214772_100000747973427_1155839_809514954_n.jpg

 

 

Tu es venu aujourd’hui
pour chercher un rameau de buis.


Tu souhaites qu’il soit béni.


Si tu es venu chercher un porte-bonheur,
tu risques d’être déçu.


Dieu, en effet, veut notre bonheur,
mais il nous invite à le bâtir de nos mains.


Mais si tu crois que vivre c’est aimer,
même si la vie ne t’a pas fait de cadeaux,
si tu penses que la justice,
le respect de l’homme et la solidarité
sont des valeurs qu’il faut faire progresser,
si déjà tu essaies de regarder
ce qui se passe autour de toi,
si tu dis bonjour à ton voisin même s’il ne répond pas,
si tu essaies de vivre debout
et si tu agis pour que tout homme soit respecté
au travail, dans le quartier ou ailleurs...


alors prends ce rameau de bon coeur
et garde-le chez toi.


Il te rappellera que la vie est plus forte que la mort,
comme nous l’a prouvé Jésus,
que son message d’amour est à vivre
à tous les instants de notre existence.

 

Ce rameau ne sera pas un porte-bonheur,
mais le signe du bonheur que tu t’engages à construire
pour toi et pour les autres avec l’aide de Dieu.

Auteur inconnu

 

 

10:17 Publié dans Carême | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La solitude et l'abandon de Jésus.

10:12 Publié dans 3 - PPS- Vidéos de Sr Louise, Carême, Pâques | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook