Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 08 novembre 2013

J’ai peur de dire oui, Seigneur.

 

577599_525766544129071_318022544_n.jpg

 

J’ai peur de dire oui, Seigneur.
Où m’emmèneras-tu ?
J’ai peur de tirer la paille la plus longue,
j’ai peur de signer au bas d’une feuille blanche,
j’ai peur du oui qui réclame d’autres oui.

Et pourtant, je ne suis pas en paix.
Tu me poursuis, Seigneur,
tu me cerne de partout.
Je cherche le bruit car je crains de t’entendre,
mais tu te glisses dans un silence.
Je m’enfuis de la route car je t’ai aperçu
mais au bout du sentier
tu m’attends quand j’arrive…

Mais j’ai peur de dire oui, Seigneur,
j’ai peur de te donner la main,
tu la gardes en la tienne,
j’ai peur de rencontrer ton regard,
tu es un séducteur…

Je suis captif, mais je me débats,
et je combats en me sachant vaincu.
Car tu es le plus fort, Seigneur,
tu possède le monde et tu me le dérobes.

Aide-moi à dire oui.

Michel Quoist

01:30 Publié dans Michel Quoist | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

mercredi, 06 novembre 2013

L'amour une émotion qui s'use ?

xc9pd817.jpg

Une émotion qui se redécouvre sans cesse !

Une émotion que l'on ne peut maîtriser mais que l'on peut nourrir, attendre et chercher...

Et qui dans ce cas revient toujours plus forte, d'autant plus en contraste avec les passages de désert...On peut côtoyer ceux qui nous sont les plus chers sans même les voir. Quotidiennement !

 Époux ou épouse, mais aussi dans la relation avec Dieu.

 On n'écoute plus, absorbés par nos activités et nos pensées dont l'autre est exclu !

On peut ainsi parler, écouter faire quelque chose pour l'autre sans que l'autre n'existe vraiment dans nos coeurs, dans nos pensées, dans nos gestes ou nos paroles...Et soudain, sans même comprendre pourquoi, quelque chose brise cette glace, nous montrant notre besoin de relation authentique, profonde et sincère.

On aime !

Bruno LEROY.

11:27 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

samedi, 02 novembre 2013

La mort est là !

lacroix.jpg

Seigneur,
la mort est là,
toute proche.

Je ne suis pas rassasié d’aimer la vie,
mais c’est l’heure.


A la pensée que je ne verrai plus
l’aurore blanchir la fenêtre annonçant de nouveaux matins,
je me révolte et je m’indigne.


Pourquoi m’imposer longtemps la vie
si je ne suis pas immortel ?

Je vais découvrir qui je suis
dans le miroir de la vérité
que sont tes yeux.


Je tremble et j’ai peur.
Ne t’approche pas de ma face.


du passé vont surgir les traces des actes troubles
que je veux oublier.
Comment ?
Que dis-tu ?
Est-ce vrai ?
Ils sont effacés.

Tu pardonnes.
J’ai tant récité le Pater,
salué l’esprit d’enfance,
usé le temps avec les déracinés sans logis
ou les handicapés sans mémoire,
que nous avons échangé, toi et moi,
la miséricorde.
Celle qui ouvre les portes du paradis retrouvé.
Blotti dans tes bras de ressuscité,
je regarde calme,
le miroir de tes yeux.
Une joie étrange et simple pour toujours
s’empare de mon être.
Alléluia !

 Georges Hourdin

20:04 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Fête de tous les fidèles défunts

 

« Nous sommes appelés
 
à une vie tellement glorieuse... »

 
(Prol.R., v.12)

Quoi, tu m'as vu

tu m'as aimé dans le pays des ombres,
et tu ne pourrais ni me revoir,
ni m'aimer dans le pays des immuables réalités ?

Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient
et quand un jour que Dieu connaît et qu'il a fixé,
ton âme viendra dans le ciel où t'a précédé la mienne,
ce jour-là, tu reverras celui qui t'aimait
et qui t'aime plus encore.

Tu me reverras donc,
transfiguré par l'extase et le bonheur,
non plus en attendant la mort,
mais en avançant d'instant en instant,
avec toi qui me tiendras par la main,
dans les sentiers nouveaux de la lumière et de la vie,
buvant avec ivresse, auprès de Dieu,
un breuvage dont on ne se lasse jamais
et que tu boiras avec moi.

 
Essuie tes larmes et ne pleure plus,
si tu m'aimes .
_____________________

 
Saint Augustin
 

20:03 Publié dans BONNE NOUVELLE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, toussaint, prière, méditaton | |  Facebook