Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 septembre 2013

Pour un temps, je me tairai

15.jpg

Pour un temps, je me tairai
De silence je m'entourerai, et de solitude,
et ce sera comme en plein désert.
Je t'écouterai, Seigneur,
et je te regarderai t'asseoir à la table de Zachée le voleur
et ouvrir les yeux de l'aveugle;
pleurer la mort de Lazare, ton ami,
et remettre sur pied ceux qui n'en peuvent plus;
pardonner à ceux qui crient des injures,
tout donner, ton corps, ton sang, ta vie
et ta joie d'aimer sans rien retenir pour toi.

Tes paroles, je les savourerai,
comme du pain frais au réveil.
Je les mettrai dans mon coeur
et en moi elles couleront comme une musique.
je les attacherai à mes mains
et en moi comme dans la terre
elles creuseront des sillons.

Pour vivre selon le coeur de Dieu,
je brûleria ce qui est inutile,
mes colères et ma dureté,
mes tristesses semblables à l'eau noire
qui coule sous le pont,
et mon désir d'avoir toujours raison.
je brûlerai au feu de Dieu
et je jetterai les cendres,
et mon coeur sera neuf
comme le soleil du matin
s'échappant du brouillard de la nuit.
 
Charles Singer

11:24 Publié dans Charles Singer | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.