Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 novembre 2009

Seigneur d'éternité

Entre le passé, le présent et l’avenir,
nous sommes tiraillés :

comment harmoniser leurs appels ?
 
Dieu seul peut les rassembler sous son regard,
jusqu'au jour où il nous accueillera
dans un éternel présent.
Le temps nous est donné pour nous
préparer à cette rencontre ;
sans nous crisper sur le passé,
sans nous laisser absorber par le présent,
sans trop attendre ni trop craindre l'avenir.
 
 

Une prière pour le bon usage du temps,
extraite de la méditation proposée par Claude Bernard
dans Quatre saisons pour prier, éd. du Levain.

Seigneur d’éternité,
Tu choisis le temps pour nous rencontrer.
Donne-nous de venir à Toi sans mesurer notre temps,
Tu tiens dans ta main tous les instants de l’univers,
Dis-nous comment tenir dans nos mains
le sable de nos vies.

Apprends-nous à tenir le passé
sans nous bercer de souvenirs idéalisés,
à rester fidèles sans crispation,
à conserver les signes de tes passages
sans les momifier en reliques.

 Apprends-nous à tenir le présent
sans nous laisser absorber par lui,
à saisir les moments favorables
sans nous agripper à l’occasion perdue,
à discerner les signes de ta présence.

Apprends-nous à tenir l’avenir
sans redouter sa venue
ni l’enfermer dans le cortège des illusions.
Aide-nous à vouloir sans forcer le destin,
à nous disposer à l’appel de l’Esprit
sans nous brûler dans les attentes stériles.
Dissipe les nuages de l’inquiétude
qui tuent le soleil de la surprise.

Dieu du passé, du présent, de l’avenir,
aide-nous chaque jour à Te découvrir

 

04:00 Publié dans PRIERES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foi, prière | |  Facebook

lundi, 16 novembre 2009

C'est beau d'avoir un coeur

C'est beau d'avoir un coeur, et, tout petit qu'il est, de pouvoir s'en servir pour aimer Dieu !
Notre langue ne devrait être employée qu'à prier, notre coeur qu'à aimer, nos yeux qu'à pleurer.


L'homme a été créé par amour; c'est pourquoi il est si porté à aimer. D'un autre côté, il est si grand que rien ne peut le contenter sur la terre.  Il n'y a que lorsqu'il se tourne du côté de Dieu qu'il est content.


Tirez un poisson hors de l'eau, il ne vivra pas. Voilà l'homme sans Dieu.


Aimer Dieu : oh ! que c'est beau !...

 Il faut le ciel pour comprendre l'amour. La prière aide un peu, parce que la prière est l'élévation de l'âme jusqu'au ciel.


Plus on connaît les hommes, moins on les aime. C'est le contraire pour Dieu : plus on le connaît, plus on l'aime. Cette connaissance embrase l'âme d'un si grand amour qu'elle ne peut plus aimer ni désirer que Dieu.


Quand on n'a pas la foi, on est aveugle. Celui qui ne voit pas ne connaît pas, celui qui ne connaît pas n'aime pas ; celui qui n'aime pas Dieu s'aime lui-même, et en même temps ils aime ses plaisirs........... Il attache son coeur à des choses qui passent comme la fumée. Il ne peut connaître ni la vérité, ni aucun bien ; il ne peut connaître que le mensonge parce qu'il n'a pas vu la lumière. S'il avait la lumière, il verrait bien que tout ce qu'il aime ne peut lui donner que la mort éternelle.


Dans l'âme unie à Dieu, c'est toujours le printemps.


Le ciel se fondait dans l'âme des saints. Ils se baignaient et se noyaient dans cet écoulement du ciel.


La viel intérieure est un bain d'amour dans lequel l'âme se plonge...


Dieu tient l'homme intérieur comme une mère tient la tête de son enfant dans ses mains pour la couvrir de baisers et de caresses...


Union avec Jésus-Christ, union avec la Croix, voilà le salut !

 

Etre aimé de Dieu,
être uni à Dieu ;
vivre en présence de Dieu,
vivre pour Dieu :
ô belle vie !  et belle mort !

05:18 Publié dans St Curé d'Ars | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : foi, prière | |  Facebook

vendredi, 13 novembre 2009

Pour aller en Terre Sainte

voici un lien pour aller en Terre Sainte.


 
 

03:03 Publié dans 4 - chants et vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook